OCHA: Communauté Humanitaire

Le Gouvernement congolais et la communauté humanitaire ont lancé le Plan de réponse humanitaire 2020 : « 1,82 milliard de dollars américains afin de répondre aux besoins urgents de 8,1 millions de personnes »

Malgré une augmentation du montant annuel des contributions reçues, dans certains territoires les enfants étudie encore dans des conditions précaire cas de Walikale !

Le Gouvernement congolais et la communauté humanitaire  ont lancé un plan de réponse humanitaire 2020. En dépit de montant alloué et les interventions précédentes  pour faire face aux besoins urgents, le défi humanitaire restent énormes dans certain territoire de la Rd Congo.
Par Alain Wandimoyi pour la cruche Hebdo

Un lit d’accouchement dans un centre de santé à Mbutaba Beni territoire province du Nord Kivu.

Face à une crise humanitaire aiguë et complexe, le Gouvernement congolais et la communauté humanitaire ont lancé  le Plan de réponse humanitaire 2020 pour un montant de 1,82 milliard de dollars américains afin de répondre aux besoins urgents de 8,1 millions de personnes, dont près de 51 pour cent de femmes en République démocratique du Congo. Selon un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaire en République Démocratique du Congo signé le 3 mars : « Les défis demeurent immenses en RDC : nous avons besoin de l’engagement de tous pour venir en aide aux populations vulnérables et pour soutenir le pays alors que des efforts ambitieux sont faits dans le domaine de la santé et de l’éducation », a souligné le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies dans le pays, David McLachlan-Karr.
En 2019, les acteurs humanitaires ont pu apporter de l’assistance à des millions de personnes: plus 4 millions de personnes ont bénéficié d'une aide alimentaire d'urgence ; 2,5 millions de personnes ont eu accès aux soins de santé primaires ; 1,5 million d'enfants mal nourris ont reçu une assistance, tandis que 700 000 autres ont reçu une éducation d'urgence et un soutien psychosocial ; 1,5 million de personnes ont reçu une aide sous forme de transferts monétaires; 800 000 personnes ont reçu une assistance de base en eau, hygiène et assainissement.

Ces actions viennent en complément des efforts du gouvernement congolais en faveur de la gratuité scolaire et de la Couverture sanitaire universelle.

« Il nous faut sortir du cercle vicieux de la pauvreté et de la vulnérabilité pour pouvoir nous engager résolument aux côtés du gouvernement congolais et de la communauté humanitaire dans des nouvelles approches de développement à long terme qui permettront de consolider la paix », a expliqué David McLachlan-Karr.Des personnes déplacé à cause l’insécurité vivent dans des conditions d’extrêmes difficultés, certains dans des familles d’accueil où ils deviennent aussi un fardeau.

Au cours des six dernières années, à l’image de l’évolution des besoins, le budget requis pour l’aide humanitaire a plus que doublé. Malgré une augmentation du montant annuel des contributions reçues, la réponse humanitaire reste globalement sous financée. Ainsi, en 2019, seulement 46 pour cent des besoins en financements requis ont été reçus.

 

A lire aussi: Goma: Une justice pour les enfants; Accusé de vol simple, le jeune M. a été amené au Tribunal pour enfants où il a été gardé dans  l’Établissement de garde et de rééducation de l’État (EGEE)

Goma : la journée de l’enfant africain célébrée à travers des activités artistiques



 

 

 

  • Notre devise : « lorsqu’on est mieux informé ont est épargné de certains dérives et l’on s’achemine tout droit vers un changement harmonieux »


    CONTACTS

    ARCHIVES