LA SMB: SociétéMinière de BISUNZU

SOCIETE MINIERE DE BISUNZU

Goma, le 02 Juin 2019

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°/Réf: SMB/GM-NK/0306/2019

La Société Minière de Bisunzu a le regret d'annoncer à l'opinion publique tant nationale qu'internationale qu’une altercation oppo- sant des présumés creuseurs à la police Nationale des Mines (PMH en sigle) est survenu ce dimanche 02 juin 2019, sur le chantier mi- nier de MUVUMBUKO.

Le bilan de cet incident est de un mort et trois blessés dont un policier    de la PMH.

Alors que les activités de la mine sont suspendues les dimanches suite      à  l’indisponibilité  des  services  étatiques,  certains  individus  armés  de lourds  projectiles  ont  tentés  de  s’introduire  par  force sur  le  périmètre d’exploitation blessant gravement l’un des trois policiers en charge de la surveillance du site. Ces derniers ont, après plusieurs sommations, ou- vert le feu, entrainant la mort d’un des individus.

A noter, que la victime ne possédait pas de carte d’exploitant minier arti- sanal et ne figurait sur aucun registre lui autorisant l’accès au site, et qui soulève le doute quant aux intentions de ce dernier.

Une Commission d’enquête de la justice militaire s’est rendue sur place    le même jour.
Les trois policiers présumés impliqués ont été entendus par l'Auditorat Militaire compétent, et présentés devant le Tribunal Militaire de Garnison de Goma pour une procédure de flagrance. La SMB fait confiance en la  justice pour déterminer les circonstances claires de cet évènement mal- heureux.

Les  activités  d’exploitation  se  déroulent  normalement  sur  l’ensemble des sites miniers du PE 4731.

La SMB déplore cet incident et dénonce l’instrumentalisation de  ces  évènements malheureux par certains politiciens, n’hésitant pas à   véhiculer     de fausses informations notamment sur le nombre de victimes afin de nuire à l’image de la société.

La SMB sera obligée de prendre des dispositions qui vont dans le sens        de la préservation de ses droits en ce y compris la résiliation anticipée  du protocole avant l’échéance des 15 mois telle que convenue dans l’accord
Les creuseurs doivent prendre leurs responsabilités en dénonçant les   personnes qui veulent troubler l’ordre public et la préservation de    la chaîne d’approvisionnement.

Fait à Goma,  Dimanche 02 Juin 2019

La Direction,

Télécharger PDF

A lire aussi: Lettre ouverte des Organisations de la Société civile environementale et des Droits de l'homme, adressée au Président Yoheri Museveni de l'Ouganda et Félix Tshisekedi de la RDC

 

SOCIETE MINIERE DE BISUNZU

Goma, le 12 mai 2019

 

COMMUNIQUÉ N°/Réf: SMB/GM-NK/1205/2019

La Société Minière de Bisunzu a le regret d'annoncer à l'opinion publique tant nationale qu'internationale qu'une attaque à visé son périmètre minier en territoire de Masisi, groupe- ment Mupfuni-Matanda à Bibatama.
Cette attaque a eu lieu le 11 mai 2019 vers 22h30 près du site minier D4 Gakombe et était dirigée contre la Police des Mines détachée sur le périmètre minier de SMB.

Le bilan de cette attaque est d'un assaillant tué et une arme automatique récupérée.

La justice s'est déployée depuis ce matin 12 mai 2019 pour établir les circonstances de cet événement malheureux et punir les responsables.

Aucun site minier de SMB Sarl ni ses dépôts miniers n'ont été affectés et les activités d'ex- ploitation se déroulent normalement dans le site minier.
La SMB déplore cet acte ignoble et condamne cette acte visant le vol des minerais. Notre société soutient la manifestation de la vérité dans cette attaque contre ses intérêts en terri- toire de Masisi.

 

Fait à Goma, le 12 mai 2019

MWANGACHUCHU Ben

 

 

 

 

 



11, Avenue du Golf Q. Katindo Gauche/Goma/Nord-Kivu Tél : (+243)811342401 - (+243)890004510
Site : www.smb-sarl.com E-mail : info@smb-sarl.com
République Démocratique du Congo

 

 

 



  • CONTACTS

    ARCHIVES